Patrice Catanzaro, comme une invitation aux caresses...

Publié le par Patrice Catanzaro By Sandrine

Patrice Catanzaro, le créateur fetish des nuits parisiennes, ouvre le dos de ses robes et devient ainsi le réalisateur de "fenêtre sur dos"


Quoi de plus beau qu'un dos ouvert, une chute de reins dévoilée offerte aux regards et livrée à la tentation de vos caresses. Glisser sa main dans la nuque d'une femme, la sentir bloquer sa respiration à l'instant même où vous la toucher, amorcer une descente légère en frôlant sa peau frissonnante avec le majeur en fil conducteur de sa colonne vertébrale, sans qu'aucun d'artifice ne vienne se glisser entre vous et cette peau qui commence à ressentir les prémices du désir.


Si vous m'avez suivi votre main est arrivée lentement au creux de ses reins, ses yeux sont déjà fermés et sa nuque s'est abandonnée, retombant en arrière comme pour chercher à rejoindre cette main qui lui apporte, ce doux sentiment d'abandon. A cet instant là, vous voici maitre du jeu, libre à vous de continuer cet effleurement sur la courbe de ses hanches ou de suivre le chemin rebondi de ces rondeurs.


C'est pour des moments comme cela, que Patrice Catanzaro laisse des fenêtres ouvertes sur ces robes sensuelles, comme une invitation à oser!!!

 

 

 

robe-marlene.jpg

robe gaelle

 

Disponible chez un partenaire Patrice Catanzaro

 

signe-patrice catanzaro

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pussy 04/06/2010 21:45


J'adore les dos nus, surtout le sgrands décolletés qui dégagent le sbas de sreins,c'est trop sexy! La deuxième robe c'est celle que je viens de commander, arrivée trop grande elle est
malheureusement repartie, je l'attends de nouveau... Promis des photos quand je l'ai!


Patrice Catanzaro By Sandrine 10/06/2010 13:56



Nous espérons pouvoir vous revoir à nouveau en Catanzaro



Valmont 03/06/2010 18:32


Je vous promets Patrice que dans ma tête mon doigt a suivi la courbe de sa colonne vertébrale, et le creux de ses reins aussi, quant aux rondeurs, alors là, je préfère arrêter de penser, parce que
je suis devant mon écran vous comprenez, et que je vais devoir attendre un peu pour continuer votre exercice "imposé" qui m'a ravi... Cette robe est magnifique, je n'ai aucune peine à imaginer une
jolie femme dedans, bonne soirée, amitiés, et à bientôt...