Patrice Catanzaro présente Clémentine Little Doll...J'adore

Publié le par Patrice Catanzaro By Sandrine

Patrice Catanzaro, le créateur fetish des nuits parisiennes, vous invite à découvrir les créations de sa petite protégée avec la marque Clémentine little Doll...Souvenez vous, les créations sucrées au défilé Fun Factory de Berlin!!!

 

Sans-titre-1.jpg

 

 

 

La première collection de Clémentine est sous le signe de la gourmandise.


Clémentine Little Doll est la bulle de douceur et de poésie qui manquait à l’univers sexy fétichiste. Lingerie, corsets et petites robes se déclinent dans des coloris gourmands pour souligner les courbes féminines et utilisent des éléments modulables pour varier les possibilités.


Les matières et fournitures sont de grande qualité : vinyle bi stretch, vinyle double enduction, couleurs sur- mesure, tulle de fabrication française.
Le design de CLD tire son inspiration d’un univers mêlant le romantisme à la gourmandise, la pin-up à la princesse.
 

 

Patrice Catanzaro : « Mon plus grand projet du moment est de faire découvrir à tout le monde le talent d'une jeune créatrice que j'ai découvert il y a six mois : "Clémentine Little Doll". À travers elle, j'ai l'impression de me retrouver à 20 ans. Son style et sa sensibilité se rapprochent de moi et de mon univers, tout en étant différent et complètement nouveau. Elle gravite dans un univers fétichiste très moderne peuplé de poupées acidulées. Elle nous raconte des histoires merveilleuses et sait nous faire rêver, sa vision très féminine de la femme ne pourra laisser personne insensible. »

 

 



image-clementine-little-dol.jpg

Photo Andy Julia

 

 

Mon histoire :

Quand j’étais petite, ma grand-mère m’a appris le crochet et le tricot pour habiller mon Pichou Première collection sous le signe de la gourmandise, petits gâteaux et confiseries…
et mes poupées.
Goût déjà très prononcé pour la mode, les accessoires, et les chaussures.
Je me souviens d’une jupe faite en foulards aux couleurs arc-en-ciel noués sur une ceinture, à 8 ans.
 

 

Environnement artistique / créatif
•    papa peinture dessin sculpture
•    maman sculpture
•    frères et sœur dessin musique peinture créations diverses
Je dessine depuis toute petite.
Mes parents m’ont toujours encouragé à faire ce que je voulais.

Mon parcours :

Etudes de stylisme à l’Atelier Chardon-Savard à Paris
Comme le vêtement ne me suffit pas, je fais des stages dans les accessoires pour élargir mes connaissances : chez une créatrice de bijoux fantaisie, puis dans l’atelier de modiste/ chapelier de Marie Mercié et Anthony Peto.
Pas encore prête, besoin de voir, d’apprendre d’autres choses…
Etudes de coiffure en accéléré, coiffeuse dans différents salons.
Tout en gardant mes cartons remplis de tissus, de rubans, de dentelles... et mes machines à coudre…
Arrivée dans l’univers fetish par la photo, pour l’esthétique.
Première soirée, dans l’après-midi je me fais une jupe crayon en vinyle et un faux serre-taille qui iront parfaitement avec mon top en dentelle et des bas résille… tout en noir, sauf mes escarpins et mon petit sac à main roses bien sûr !
Premiers pas dans ce monde à part, j’observe les silhouettes, l’ambiance.
Fin de soirée, je rentre avec l’envie de bousculer un peu tout ce vinyle noir, prochaine soirée je serai en blanc !
Au fil des soirées parisiennes, je me crée des nouvelles tenues.
Torture Garden à Londres, les yeux écarquillés, je découvre les looks extraordinaires des anglais, pensés de la pointe des cheveux à la pointe des pieds. Il faut absolument essayer de faire évoluer les choses en France !
Je rentre avec une nouvelle paire de chaussures, point de départ de ma tenue pour la prochaine soirée.
Avec mes nouvelles tenues faites maison à chaque soirée, Francis Dedobbeleer et Laurence Dorra me proposent de faire un défilé à la nuit Démonia 2007.
Avec grand plaisir, je transforme la moitié de mon salon parisien en atelier, pour l’occasion. La petite fabrique de poupées est en marche.
Coiffeuse le jour, créatrice la nuit, je finis le dernier corset quelques heures avant le défilé, avec les encouragements de mon « coloc’ » qui m’a soutenue depuis le début.
C’est l’heure, les shows commencent, les modèles de Patrice Catanzaro sont sur scène, pendant qu’en coulisse, je lace les corsets et mon stress monte. (Je ne me doute pas un instant de ce qui se passera à peine 2ans plus tard…)
C’est enfin mon tour, la musique commencent, les rideaux s’ouvrent, je dévoile mes 3 petites poupées roses et blanches l’une après l’autre. Les gens applaudissent, l’histoire des poupées commence.
Après cela je continue ma double vie, moitié coiffeuse, moitié créatrice, je fais des tenues de mariée version princesse des temps modernes avec une pointe de fetish cachée sous la dentelle.
Corsets, jupes, robes… Il manque la lingerie ! Sans technique, je customise soutien-gorge et culotte, mais je veux plus, encore besoin d’apprendre.
Je lâche donc la coiffure pour reprendre une formation de modéliste en lingerie-corsetterie avec Marie-Claire Verrot à Formamod. Les petites culottes blanches à cœur rose voient le jour ou plutôt la nuit sur la scène de la Démonia 2008.
 

Stage de fin de formation, Chantal Thomass ne répond pas, qu’à cela ne tienne, je pars à Marseille, passer un mois dans l’atelier de Patrice Catanzaro… LA rencontre…
Durant un mois, je crée pour lui avec ma petite touche perso, j’apprends beaucoup, dans une ambiance très sympa au sein de l’équipe.
Je rentre à Paris avec la promesse de revenir au soleil…
 

 

Début septembre, Patrice me propose son soutien pour lancer « Clémentine Little Doll », il préfère que je puisse m’exprimer pleinement dans mes créations, plutôt que de ne distiller qu’une goutte de mon univers dans le sien.
Le temps de la réflexion, et d’organiser mon départ, fin octobre, je fais mes valises, et 800km plus loin je vais réaliser mon rêve.
 

 

« Clémentine Little Doll » naît sous le soleil et le mistral, mais surtout sous l’aile de Patrice Catanzaro.




Ce que j’aime :

Les « trucs de fille », le rose, les nœuds, les cœurs…

Collectionneuse de cartons remplis de tissus, de dentelles, de boutons, d’accessoires de mercerie, de lingerie ancienne, trésors chinés en brocante le dimanche matin.
Collectionneuse de chaussures voire fétichiste. Amoureuse des corsets.

Mes envies / désirs pour l’avenir :

Faire grandir « Clémentine Little Doll » sur un fil entre couture et fetish.
Distiller de la couture dans le fetish, ou du fetish dans la couture.
Introduire des codes fetish dans la couture, …
Peut-être lui offrir des sacs, des chaussures, des chapeaux, des bijoux…
Pourquoi pas lui créer un amoureux…? / Pourquoi pas habiller son amoureux…?

Mes pensées vont trop vite, je n’avais même pas commencé ma première collection, que je pensais déjà à la suivante.
Cette première collection n’est que le tout petit début d’une longue histoire…

Mes inspirations :

Poupée pin-up princesse manga
Coquine mutine coquette
Fragile rêveuse romantique
Gourmandise luxure
L’Amour…

Les grands couturiers :
•    Jean-Paul Gaultier
•    Alexander McQueen
•    Philip Treacy
•    Dior
•    John Galliano
•    Chanel

Les créateurs fetish :
•    Atsuko Kudo
•    Robin Archer
•    Paul Miller

 

Clementine-little-doll-2.jpg

Photo Andy Julia

 

 

 

A suivre

signe-patrice catanzaro

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Roanne 28/07/2010 20:53


Quelle chouette découverte que cette jeune femme pleine de talent ! (bon, le rose, les noeuds, les coeurs ce n'est pas du tout mon truc mais qu'est-ce que les photos rendent bien ! comme toujours
avec la mode fetish, l'environnement, le décor, ont aussi une grande influence sur le rendu d'ensemble)


Valmont 28/07/2010 09:57


Je me souviens dans l'interview de Patrice Catanzaro que j'avais fait en binome avec Armandie, qui la prolonge d'une excellente chronique personnelle, et de photos avec Andy Julia et Christophe
Mourthé (JE REMETS L'INTERVIEW EN LIEN AVEC MON SPEUDO POUR MEMOIRE),
Je me souviens que Patrice évoquait cette créatrice dont la passion lui ressemble, belle découverte, et avec des photos d'Andy Julia splendide de sensualité comme toujours...
Amitiés à vous !


pussy 26/07/2010 08:48


Merci pour ce joli conte de fées!!
Je me suis toujours dit que quand on a du talent, qu'on a envie de créer et de percer il suffit de rencontrer la bonne personne au bon moment et hop on est propulsé au devant de la scène.
Par la personne de Patrice c'est ce qui se passe pour Clémentine et c'est génial.
Je lui souhaite d'avoir beaucoup de succès et de se réaliser pleinement!