Résultats du concours photos, Patrice Catanzaro...

Publié le par Patrice Catanzaro By Sandrine

Patrice Catanzaro, le créateur fetish des nuits Parisiennes, dévoile les résultats du concour.


Je vous livre les résultats tant attendus du premier concours photo “Le fétichisme descend dans la rue, transparence, métallique, vinyle, latex, couleurs, l'eau"

Je  tenais à remercier les nombreux participants, qui ont bien voulu se prêter au jeu et descendre le fétichisme dans la rue.

Cette fois, il a été privilégié des photos d'amateurs vivants leur passion fétiche et réalisant leur fantasme en couple. Elle devant l'objectif, belle et désirable, lui admiratif et comblé, immortalisant l'évènement. Le choix n'a pas été simple compte tenu de la qualité des photos reçues.

Je ne vous fais pas languir plus longtemps :

1er Prix: Première participation à ce genre de concours, Melle Marilou sublime en vinyle et dentelle, alliant la transparence avec les touches de couleurs dans les cheveux et sur ces Bordello, devant l'objectif de Clément.

 

Photo-concours-marilou



2ème Prix: La belle Armandie au balcon, en guêpière Mae, savoureux mélange de laqué et de vinyle, alliant la transparence du tulle et de ces bas nylon, véritable fleur de ce cadre royal.

 

Concours-Catanzaro




3ème Prix: Ravissante en vinyle, lacée dans le dos, jouant avec la transparence de ces bas jarretières dans un cadre où décidément le charme des vieilles pierres aura eu gain de cause quant aux résultats de ce concours, sans y prêter attention au départ.

 

concours-pussy


 

Chaque gagnant sera contacté dans les prochains jours, afin de recevoir son prix

signe-patrice catanzaro

Publié dans Concours Photos

Commenter cet article

Titia 19/06/2010 08:41


De lien en lien et de page en page, me voici ici...
Je tiens à vous féliciter pour vos créations sublimant à merveille la Femme.

Bravo aux concurrentes et à la gagnante. Son image est magnifique.

Je vous souhaite un bon week-end.


Patrice Catanzaro By Sandrine 22/06/2010 19:47



Mille merci pour vos compliments


 



Roanne 10/05/2010 22:13


Félicitations aux heureux couples photographe-modèle gagnant et bravo à tous les participants !
Ca frustre presque de ne pas avoir tenté soi-même, je l'avoue, et pourtant je ne suis pas fetish pour 2 sous ! C'est dire si ces clichés enflamme le désir.


Patrice Catanzaro 10/05/2010 17:48


Petite mise au point

Ce premier concours est un franc succès et j’en suis vraiment heureux. Merci à tous pour votre participation. Nous avons reçu un nombre conséquent de photos, d’où la difficulté de choisir seulement
3 photos parmi ce magnifique panel.
J’ai voulu ainsi mettre en avant les photos réalisées en couple. J’ai en effet beaucoup apprécié voir des modèles amateurs partager leurs fantasmes avec leur conjoint.
La sélection fut d’autant plus difficile que nous avons reçu un certain nombre de photos réalisées par des professionnels ou des amateurs avertis.
Je pense particulièrement à vous, Mademoiselle Chérie, qui avez passé, à travers votre photo, un message fort et très esthétique. Veuillez cependant noter que le sujet « Le fétichisme descends dans
la rue, transparence, métallique, vinyle, latex, couleurs, l’eau » est sujet à interprétation et subjectivité.
Selon mon point de vue et ma propre interprétation, la « flotte », pour reprendre votre terme, est donc bien présente sur les trois photos sélectionnées, directement ou indirectement.
La première photo exprime les éléments naturels de l’eau et du soleil à travers l’ombrelle, la seconde photo est prise devant un cours d’eau qui apparait en arrière plan et la troisième photo met
au premier plan des fleurs multicolores qui ne vivent que grâce à l’eau.
Je tenais à féliciter personnellement nos trois magnifiques gagnantes, Marilou, Armandie et Pussy. Merci également à tous les autres participants et à celles et ceux qui commentent les articles de
ce blog et le font vivre, et plus particulièrement Valmont pour ses nombreux partages et interventions.
Patrice


Valmont 10/05/2010 16:42


@ Mademoiselle Chérie :

Je vous en prie, ne me faites pas dire ni ici, ni chez vous (merci d'avoir publié mon commentaire sur votre blog, cela vous honore, d'ailleurs je n'en doutais pas), ne me faites pas dire ce que je
n'ai pas dit...
Croyez-moi, et je dis cela tout à fait sereinement et avec courtoisie absente de mauvaise foi, mon métier de professionnel de la communication me fait faire la différence entre un "coup de gueule"
et un article tel que vous le décrivez ici en commentant, ce qui reste de toutes façons chez vous votre droit dans un cas comme dans l'autre de vous exprimer comme vous en avez envie...
Vous remarquerez que ce matin ou maintenant, je mets "coup de gueule" entre parenthèses. Et que je suis totalement courtois dans mon commentaire chez vous, comme ici encore, car c'est ma façon
d'être : j'aime l'élégance...

Je suis désolé, dans votre article, où vous êtes tout à fait libre d'exprimer comme vous le sentez votre avis, et moi de commenter en conséquence comme je le ressens,
j'ai trouvé que bien sûr vous parliez d'enrichissements, je ne le nie pas, mais en même temps votre article était teinté de regrets non dissimulés en mots pour les uns et les autres, quant aux
choix de Patrice Cetanzaro et de son jury... Et en même temps, vous êtes je trouve un peu injuste dans vos mots à l'égard des lauréates, toujours chez vous...

Vous dites à un moment être déçue de n'être pas sur le podium, ce qui peut se comprendre, en disant que vous vous êtes donnée énormément de mal ?
Je vous cite : "Si cette sélection, qui colle a merveille avec l’esprit de la marque, contient une logique en soi et un vrai message d’encouragement pour les fétichistes « lambdas », qui eux aussi
peuvent introduire une réelle recherche esthétique dans leur vie, j’avoue être tout de même vivement déçue car je m’étais donnée énormément de mal pour réaliser cette photo dans un lieux public
(...)".
Et les lauréates, et les autres filles concurrentes comme vous non sélectionnées sur le podium, vous croyez qu'elles ne se sont pas données du mal pour participer et peut-être gagner ? Bien sûr que
si ! Elles ont été récompensées dans le podium final...

Et vous croyez que les baptiser "fétichistes lamdas qui vivent leur fétichisme et réalisent leurs fantasmes " est valorisant pour leurs contributions recherchées ?

Non c'est selon moi un peu dure de la dent, car même si l'on est déçue de ne pas avoir gagné, l'essentiel étant de participer, comme vous le dites vous-mêmes, et puis les organisateurs sont assez
compétents pour juger au final ce qui correspond le plus à leur vision du concours, non ?

Vous dites encore : "je ne vois pas une goutte de flotte sur les photos des autres participants." Pas très gentil quand même non ?
Le parapluie de Marilou est une allusion à l'eau, et Armandie est au dessus de la Garonne, et puis de toutes façons, M. Catanzaro ne disait pas de réunir tous les critères à la fois ?
Bon soyez assurée qu'il n'y avait rien de méchant dans mon commentaire, bien au contraire, il me semble que commenter pour recaler ce qui m'avait choqué est une forme de respect pour vous, c'est
mieux que l'indifférence non ?
Enfin c'est juste mon avis...
Recevez aussi mes salutations cordiales, car je n'ai à aucun moment été discourtois,
d'autant que j'ai dit dans mon commentaire, chez vous, un mot de gentillesse pour votre photo participante...

Bonne fin de journée et bien à vous !


MademoiselleCherie 10/05/2010 16:10


Valmont je suis très décue que vous voyiez dans mon article un "coup de gueule" alors que les 3/4 de l'article sont consacrés aux enrichissements que j'en ai tiré.
Les modèles que j'ai rencontré, le moment que nous avons passé ensembles, les clichés qui me restent et que je regarde toujours avec plaisir... enfin inutile de tout réécrire ici.
Par pitié ne me faites pas passer pour une bégueule sur toute la blogosphère, si mon esprit de compétition est trop évident a votre gout il ne m'empeche pas moins de relativiser victoires comme
défaites... quoique vous en pensiez.